immlobilier-en-lmnp

Découvrir le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP)

Si la loi Pinel impose d’acheter un logement pour ensuite le proposer à la location, le statut de loueur meublé non professionnel s’adresse aux particuliers possédant déjà un logement, disponible à la location.

investissementLa seule et unique condition à respecter pour bénéficier des avantages du statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) est le louer le logement… meublé. D’autres critères sont ensuite à pendre en compte mais celui-ci est tellement important qu’ils l’ont mis dans le titre. L’avantage le plus important du LMNP est de donner le choix entre deux régimes fiscaux.

Le régime réel peut être choisi sans condition, et devient obligatoire si le propriétaire perçoit plus de 32 900 euros de revenus locatifs par an. Ce régime donne la possibilité de soustraire l’ensemble de ses charges (intérêts d’emprunt, impôts, frais de comptabilité, cotisations sociales…) des recettes. De fait, il est particulièrement intéressant lorsque les charges représentent plus de 50% des recettes.

Le régime micro-BIC fonctionne tout à fait différemment. Déjà, il ne peut être choisi que si le propriétaire gagne moins de 32 900 euros de revenus locatifs par an. Dans ce cas, il peut bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% sur les loyers perçus. Par exemple, pour un particulier touchant 5 000 euros de loyers par moi, il ne sera imposé que sur 2 500 euros.
Le choix entre les deux régimes fiscaux dépend au final du projet mis en place par le propriétaire. Et de son coût. Les deux possibilités ont leur force et leur faiblesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *